Santé/ Campagne « Oxygène pour tous ». Après deux phases pilotes à Abidjan et à l’intérieur du pays, l’ONG AGIS fait le point devant la tutelle, ses partenaires et la presse.

Santé/ Campagne « Oxygène pour tous ». Après deux phases pilotes à Abidjan et à l’intérieur du pays, l’ONG AGIS fait le point devant la tutelle, ses partenaires et la presse.

Décidée le 12 Novembre 2020 au cours d’une émission causerie débat lors de la célébration de la 11e édition de la journée mondiale de la pneumonie   

Décidée le 12 Novembre 2020 au cours d’une émission causerie débat lors de la célébration de la 11e édition de la journée mondiale de la pneumonie      , la campagne d’assistance médicale de l’organisation non gouvernementale AGIS dénommée « oxygène pour tous » qui vise à apporter de l’oxygène gratuitement à des centres de santé est rentrée dans sa phase active avec pour première phase, un projet pilote en zone urbaine. Financée par l’ambassade du royaume de  Belgique, cette première phase a concerné le district sanitaire d’Abidjan 1 avec des dons de l’équipe de l’ONG AGIS fait à la formation sanitaire à base communautaire (FSUCOM) de port-bouët II le Mardi 29 Décembre 2020 et au Csucom de Niangon lokoua et d’Azitro le 20 Janvier 2021.

Pour la deuxième phase, l’équipe du kinésithérapeute et président de l’ONG AGIS sylla Aboubakar s’est retrouvée avec le financement de la Fondation Orange Côte d’Ivoire dans la région du Bandama précisément à Beoumi chef-lieu de département. L’ONG AGIS respectant son engagement a offert au CSUCOM de Bodokro, au CSUCOM d’Andokekrenou et à l’hôpital général de Beoumi des kits d’oxygénothérapie composés de bouteilles d’oxygène de concentrateurs d’oxygène et d’oxymètre de pouls. Au total six (6) centres de santé visités et équipés.

Des protocoles d’utilisation ayant été établit avec la participation de l’équipe des pédiatres du CHU de Treichville pour un suivi et une meilleure évaluation, l’ONG AGIS a convié la presse nationale et internationale ce mercredi 22 décembre 2021 à une conférence à l’hôtel résidence le vaisseau sis à Angré 7e  tranche au Zinzou 1 , afin de présenter ces résultats au Ministère de tutelle, aux organisations de la société civile et aux bailleurs de fonds.

Satisfait, Monsieur HERMAN AKOS , représentant de l’ambassade du Royaume de Belgique à cette rencontre a dit l’être  du travail accompli par l’ONG AGIS.  « Nous sommes contents de ces résultats et nous irons jusqu’au bout, parce-que respirer c’est Vital » a-t-il dit.

Quant à Sylla Aboubakar et ses hommes ils espèrent mobiliser encore plus de moyens pour étendre cette initiative dans d’autres districts sanitaires de Côte d’Ivoire car » la santé est primordiale » a t’il reconnu .

Soulignons que bien que de vastes travaux aient été réalisés dans l’écosystème de l’oxygène médical au fil des ans, en particulier dans sa production sûre et son utilisation clinique, son accès et sa disponibilité restent limités dans de nombreux pays. La pandémie du Covid-19 a mis en évidence cette iniquité et pourtant Il peut être utilisé à tous les niveaux du système de santé et est très crucial pour le traitement du Covid-19 .

JC Piekoura