Côte d’Ivoire / Planification familiale. Après trois années de mise en œuvre, le projet « Accélérer l’accès au DMPA-SC » piloté par JHPIEGO a pris fin.

Côte d’Ivoire / Planification familiale. Après trois années de mise en œuvre, le projet « Accélérer l’accès au DMPA-SC » piloté par JHPIEGO a pris fin.

L’atelier de clôture du projet ‘’accélérer l’accès au DMPA-SC en côte d’Ivoire’’ s’est tenu ce mardi 15 Décembre 2021                                 

L’atelier de clôture du projet ‘’accélérer l’accès au DMPA-SC en côte d’Ivoire’’ s’est tenu ce mardi 15 Décembre 2021                                 dans l’une des salles de conférence du complexe hôtelier Palm-Club sis à Abidjan-Cocody.

En effet, Jhpiego organisation internationale de santé à but non lucratif affiliée à l’université Johns Hopkins a mise en œuvre depuis Janvier 2019 grâce au financement de la fondation Bill et Melinda Gates le projet ‘’accélérer l’accès au DMPA-SC dans huit pays du partenariat de Ouagadougou (PO).

Pour la Côte d’Ivoire, c’est avec le Ministre de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle par le truchement du Programme National Santé de la Mère et de l’Enfant (PNSME) que Jhpiego a commencé la mise en œuvre du projet. Arrivé à terme, il était ainsi question pour les initiateurs de l’atelier de présenter les résultats obtenus durant les années exécution afin de ressortir les innovations du projet dans les objectifs nationaux.

Docteur Kiyali Ouattara, Directeur pays de Jhpiego dans son intervention a précisé que le projet a été mis en œuvre en côte d’ivoire pour Buster les efforts consentis par le gouvernement pour réduire la mortalité maternelle « encore élevée » a-t-il reconnu. Concernant le DMPA-SC ou sayana press, le directeur Pays de Jhpiego a remarqué que « l’auto-injection a été accueillie favorablement par les prestataires, par les travailleurs communautaires et par les clientes » ce qui selon lui a contribué à l’accroissement de nouvelles utilisatrices de Côte d’ivoire. « Jhpiego est disposé à accompagner toutes les initiatives en faveur de la santé de la mère et de l’enfant » a-t-il ajouté pour finir.

Représentant le Ministre DIMBA N’Gou Pierre de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, le Directeur Général Adjoint de la santé, Docteur Koné Blaise a fait ressortir dans son intervention les acquis du projet que sont :  l’accroissement de  la gamme des produits contraceptifs, l’autonomisation des femmes et des jeunes filles grâce à l’auto-injection, la disponibilité, la qualité des prestations dans la planification familiale, et l’amélioration de l’accessibilité. C’est pourquoi le représentant du ministre a remercié et félicité Jhpiego acteur principal de la mise en œuvre du projet accélérer l’accès au DMPA-SC.

Soulignons qu’au cours de cette atelier de clôture, l’on a pu suivre des capsules vidéo de formation sur l’auto-injection, la communication de docteur TOURE Oumar point focal DMPA-SC sur la présentation des résultats du projet DMPA-SC en Côte d’Ivoire, et celle du Directeur régional Célestin COMPAORE qui a mis l’accent sur les produits DMPA-SC et  DMPA-IM (Depo-provera) tout en faisant ressortir les points communs. A la fin de son intervention, le paneliste venu du Burkina-Faso a fait ressortir le but du projet qui selon lui est de planifier, coordonner et suivre la mise en œuvre de l’introduction et de la mise à l’échelle du DMPA-SC dans les programmes nationaux de planification familiale.

JC Piekoura (PMESME-CI)