Côte d’Ivoire/ Développement durable : La direction générale instruit ses partenaires sur le mode de consommation et de production durable.

Côte d’Ivoire/ Développement durable : La direction générale instruit ses partenaires sur le mode de consommation et de production durable.

L’adoption des Objectifs de Développement Durable Post 2015 (ODD) et les accords de Paris sur le Climat (COP 21) recommandent désormais à tous les Eta

L’adoption des Objectifs de Développement Durable Post 2015 (ODD) et les accords de Paris sur le Climat (COP 21) recommandent désormais à tous les Etats du monde de s’engager résolument dans la nouvelle dynamique de Développement Durable dans un processus participatif et inclusif. L’approbation et la mise en œuvre opérationnelle de ces engagements par les acteurs nationaux nécessitent des séances de renforcement de capacités en vue de diffuser les implications du Développement Durable au niveau des différentes couches de la population. C’est dans cette optique et en commémoration de la journée mondiale des droits des consommateurs que la Direction Générale du Développement Durable du Ministère de l’environnement et du Développement Durable en collaboration avec la fédération des organisations et réseaux des consommateurs engagés pour la planification familiale a organisé une séance de renforcement des capacités des consommateurs ivoiriens.  Cet atelier sur l’Objectif Développement Durable (ODD) 12 qui a réuni les acteurs et partenaires s’est tenu le 30 mars 2021 à la direction Générale du Développement Durable. Il vise à « promouvoir les modes de consommation et de production responsable » conformément à l’agenda de 2020 à 2030 qui comporte 17 objectifs et 169 cibles.

Pour Dr ABOUA Gustave le Directeur Général du Développement Durable, il est nécessaire de sensibiliser les consommateurs, les producteurs et les industrielles sur la préservation de l’environnement naturel pour un développement inclusif et durable. Cela implique qu’il faut « éviter le gaspillage, les déchets, prendre juste ce qu’il faut pour satisfaire nos besoins et si possible rentrer dans la dynamique de l’économie circulaire qui vont nous permet de produire les biens nouveaux à travers la valorisation des déchets » a-t-il expliqué. Avis partagé le président de la fédération des organisations et réseaux des consommateurs Engagés pour la planification familiale N’DRIN Beugré Léon Silvain. En tant que représentant de la Faitière des organisations des consommateurs, il s’est engagé à accompagner la DGDD dans la sensibilisation des populations pour l’atteinte des différents objectifs du développement durable.

Notons que plusieurs entreprises publiques et privées présentes à cette atelier dont la CIE et l’ONEP ont également soutenus des communications.

 

Fulgence Konan