Bingerville-Akandjé /Gestion du pouvoir en pays Atchan. L’association ‘’Akwè-Tchagba’’ initie une prière de bonne gouvernance dans la gestion des villages.

Bingerville-Akandjé /Gestion du pouvoir en pays Atchan. L’association ‘’Akwè-Tchagba’’ initie une prière de bonne gouvernance dans la gestion des villages.

C’est le mythique village d’Akandjé, appelé affectueusement ‘’village doyen’’ situé à environ six kilomètres au nord-ouest de Bingerville             

C’est le mythique village d’Akandjé, appelé affectueusement ‘’village doyen’’ situé à environ six kilomètres au nord-ouest de Bingerville                  qui a abrité le samedi 29 Janvier dernier, la séance de prière initiée par l’association Akwè Tchagba.

En effet, après la gestion du pouvoir pendant quinze (15) ans par les Dougbos, ce sont les Tchagbas qui depuis le 31 Décembre 2020 sont aux affaires. Afin de permettre à ces nouveaux chefs de réussir leur mission dans la gestion de leurs différents villages, l’association ‘’Akwè Tchagba’’composée de 17 membres et trois conseillers issus des treize villages Akwè et des quatre catégories constituant la génération Tchagba a initié cette séance de prière dirigée pour l’occasion  par le prédicateur Harris Monnin N’Cho Anderson, membre de la catégorie Tchagba Djehou d’Akandjé « Nous avons adressé une prière au Dieu tout puissant afin qu’il encadre et guide nos nouveaux chefs. Qu’il leur donne la sagesse et l’intelligence pour une gestion paisible de nos villages » a dit en substance l’homme de Dieu à la presse.

L’on a pu noter à cette activité de l’Association Akwè Tchagba que la majorité des treize villages Akwè était présente aux côtés du chef Djadja Djadja Emmanuel d’Akandjé. Quant à l’association Akwe Tchagba elle était conduite par son Président Akpali Aboussou.

JC Piekoura.