Sante /Education sexuelle des filles. La marque « Entre nous » intensifie son action.

Sante /Education sexuelle des filles. La marque « Entre nous » intensifie son action.

Créée en 2018,  Entre nous se présente  comme un espace sécurisé d’aide à l’éducation sexuelle des filles. Les adolescentes peuvent y discuter de leur

Créée en 2018,  Entre nous se présente  comme un espace sécurisé d’aide à l’éducation sexuelle des filles. Les adolescentes peuvent y discuter de leurs préoccupations individuelles directement avec un expert en santé sexuelle.

La Côte d’Ivoire est en proie au phénomène de grossesses en milieu scolaire. Selon les chiffres officiels, 127 filles âgées de 12 à 15 ans du primaire sont tombées enceintes au cours de l’année scolaire 2017-2018 contre 139 en 2016-2017.

Considérant que l’accès aux services de contraception et à l’information peut aider à éviter ces grossesses en milieu scolaire, l’ONG Population Services International en Côte d’Ivoire (PSI-CI) a procédé le samedi 30 mars 2019 au lancement de la marque Entre nous avec pour but d’informer chaque jeune fille sur sa santé sexuelle afin d’éviter les grossesses précoces ou indésirables qui entravent leur  réussite scolaire. C’était  lors  d’un atelier sur le leadership, la beauté, et la santé sexuelle organisé par PSI Côte d’Ivoire que les participantes ont reçu de plus amples informations sur les moyens contraceptifs qui se résume en l’abstinence , l’utilisation du  préservatif, la pose de l’implant ,le DIU, l’injectable, la pilule et  la pilule du lendemain.

Rappelons qu’Aicha Mambala Traoré, spécialiste genre à l’Unicef Côte d’Ivoire a été invitée à partager son parcours. Aux adolescentes, elle a conseillé l’abstinence et un comportement responsable.

L’espace Entre nous prévoir d’étendre ses actions à toute l’Afrique de l’Ouest Francophone. En janvier dernier un projet pilote a été lancé au Niger.

JC Piekoura