REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE. UNE NOUVELLE METHODE DE PRISE EN CHARGE DE L’HEMORRAGIE DU POST PARTUM IMMEDIAT OFFICIELLEMENT LANCEE.

REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE.  UNE NOUVELLE METHODE DE PRISE EN CHARGE DE L’HEMORRAGIE DU POST PARTUM IMMEDIAT OFFICIELLEMENT LANCEE.

C’est à l’institut national de formation des agents de santé INFAS qu’a eu lieu ce 31 Octobre 2017 la cérémonie de lancement officiellement du program

C’est à l’institut national de formation des agents de santé INFAS qu’a eu lieu ce 31 Octobre 2017 la cérémonie de lancement officiellement du programme de prise en charge de l’hémorragie du post partum immédiat par tamponnement intra uterin à l’aide d’un ballonnet ainsi que la formation des formateurs et prestataires de santé. A cette occasion le professeur Meliane N’Dahatz épouse Sanogo directrice de l’INFAS a indiqué qu’en tant qu’école de formation  l’INFAS se doit de former des infirmiers et des sages-femmes compétents pour mettre fin au fléau de décès de femme en couche. Elle a d’ailleurs saisi cette occasion pour demander aux étudiants de s’approprier la nouvelle technique qui leur sera enseignée.

Pour le représentant résident de l’Unicef en Cote d’Ivoire, Docteur Aboubacar Campo « C’est un fléau qui nous touche tous, il est inacceptable qu’aujourd’hui des femmes perdent la vie en donnant vie ».

La Représentante de Madame  la Ministre et de l’Hygiène Publique Docteur Django Claudine directrice des soins infirmiers et maternels (DSIM) a indiqué « qu’en cote d’ivoire les décès maternels restent élevés ,nous enregistrons 614 décès pour 100000 naissances vivantes » c’est pourquoi Django Claudine a salué la mise en œuvre de ce programme de formation « Nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative qui vient en appoint aux mesures prises par le gouvernement pour que plus aucune femme ne meurt en donnant la vie ».

Cette cérémonie placée sous la présidence de Dr Raymonde Goudou Coffie Ministre de la santé et de l’hygiène publique faut ‘il le rappeler est dans le programme normal de Unicef qui dans le cadre de son appui a la Cote d’Ivoire  pour atteindre les  ODD 2030 a sollicité la collaboration de l’Université de Harvard au états unis pour la mise en œuvre d’une initiative de lutte contre les hémorragies du post partum immédiat par tamponnade.

JC PIEKOURA