CI/ Planification Familiale Docteur Kouassi Emilienne. « La cote d’ivoire est sur la bonne voie »

CI/ Planification Familiale Docteur Kouassi Emilienne. « La cote d’ivoire est sur la bonne voie »

La quatrième réunion du comité de pilotage de la mise en œuvre du plan d’action national budgétisé  2015-2020 (PANB) de planification familiale en cot

La quatrième réunion du comité de pilotage de la mise en œuvre du plan d’action national budgétisé  2015-2020 (PANB) de planification familiale en cote d’ivoire s’est tenue ce vendredi 06 Avril 2018 à la salle de conférence du ministère de la santé et de l’hygiène publique sise au 16em étage de la tour C de la cité administrative à Abidjan plateau. Il était question au cours de cette rencontre pour le ministère de la santé et de l’hygiène publique de suivre la mise en œuvre du dit plan, et de voir avec ses  partenaires qui adressent  la question de la planification familiale les stratégies à adopter afin d’atteindre le taux de prévalence contraceptive de 36% en 2020.

Pour le Professeur N’cho Dagnan Simplice directeur général de la santé (DGS) et président du comité de pilotage « Mourir aujourd’hui avant 100 ans, c’est une mort prématurée » a-t-il martelé. Le collaborateur de Raymonde Goudou Coffie sur sa lancée dira : « Nous avons la connaissance de l’environnement, mourir parce que nous sommes entrain de donner la vie ,c’est une catastrophe puisque les causes sont connues et nous pouvons les éviter, mourir  parce que nous n’avons pas espacé les naissances relève d’un manque d’information et c’est notre responsabilité » .

Le DGS  a donc exhorté les uns et les autres à porter l’information à la population mais surtout  à l’encourager  à aller à l’information pour adopter les bonnes pratiques. Quant au docteur  Kouassi Emilienne Directrice coordinatrice du programme national santé mère enfant (PNSME),elle a souhaité qu’on retienne que…. « La cote d’ivoire est sur la bonne voie vu les objectifs que nous sommes fixés, nous devons faire des efforts dans le domaine de la sensibilisation et de la communication de masse comme a insisté le président de séance. Nous devons donner l’information vrai et juste à la population afin qu’elle puisse adhérer à la planification familiale »

Rappelons qu’a la fin  de cette rencontre à laquelle a pris part le réseau des professionnels de medias engagés pour la santé de la mère et de l’enfant en cote d’ivoire (PMESMECI), le Professeur N’Cho Dagnan Symplice a souhaité que nous nous approprions le slogan du ministère de la santé et de l’hygiène publique « Ma santé ma vie »

JC PIEKOURA

Docteur kouassi Emilienne Directrice Coordonnatrice du Programme Santé Mère Enfant.