Odienné/Lutte contre la pneumonie en période d’Harmattan. Une Ong vole au secours des enfants.

Odienné/Lutte contre la pneumonie en période d’Harmattan. Une Ong  vole au secours des enfants.

L’Ong  Agis (association graine d’ivoire et de santé) en partenariat avec le ministère de la santé et de l’hygiène publique à travers le programme

Dr Sylla Aboubacar président de l’Ong Agis (Association Graine d’Ivoire Santé).

L’Ong  Agis (association graine d’ivoire et de santé) en partenariat avec le ministère de la santé et de l’hygiène publique à travers le programme élargi de vaccination (PEV) et le programme national santé de la mère et de l’enfant (PNSME) a mené du 3 au 9 décembre 2018 une mission de vaccination et de traitement dans le district sanitaire du Kabadougou (Odienné).

Il était question pour cette organisation non gouvernementale, en raison du climat (vents secs) dans le nord de la côte d’ivoire en période de l’harmattan, d’appuyer les efforts menés dans l’amélioration de la santé des populations.

Financée par un opérateur de téléphonie cellulaire, cette campagne de prise en charge thérapeutique organisée avec le soutien de la société ivoirienne de pédiatrie (SIP) a bénéficié à près de 3000 personnes.

Le président Sylla Aboubacar de l’Ong Agis a saisi l’occasion pour rappeler que la pollution de l’air à la maison provoque 50% des décès d’enfants victimes de la pneumonie « Évitez d’exposer les enfants de moins de 5 ans à la fumée de biocombustibles car cela multiplie par trois le risque de contracter une infection respiratoire aiguë (IRA) » dira  t’il « Utilisez les foyers améliorés à charbon de bois» a-t-il conseillé puis il a  distribué une centaine de ces fourneaux modernes , reconnus moins polluants.

Soulignons que cette opération dans le Kabadougou concluait une année d’interventions menées à Abidjan et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

JC Piekoura

La présentation des foyers améliorés à charbon de bois par Docteur Sylla Aboubacar (au micro en blanc)

Séance de vaccination gratuite des enfants du district sanitaire du kabadougou