Journée mondiale de la pneumonie. La maladie au cœur d’une conférence débat.

Journée mondiale de la pneumonie.  La maladie au cœur  d’une conférence débat.

« En finir avec la pneumonie d’ici 2030 » tel  est  le thème sous  lequel  se célèbre cette année , la journée mondiale de la pneumonie, deuxième

Docteur kacou yves raoul représentant le programme national santé de la mère et de l’enfant (PNSME)

« En finir avec la pneumonie d’ici 2030 » tel  est  le thème sous  lequel  se célèbre cette année , la journée mondiale de la pneumonie, deuxième cause de mortalité infantile en côte d’ivoire.

Initiée par l’organisation mondiale de la santé (O.M.S) avec l’appui de la coalition mondiale contre la pneumonie, la journée mondiale de la pneumonie  est célébrée  tous  les  12 Novembre  depuis 2010.

Dans le cadre de la célébration de cette journée, l’Ong Agis (association graine d’ivoire et de santé) a convié les acteurs nationaux et internationaux  de la lutte contre la pneumonie à une conférence débat à l’hôtel belle- côte sis à Abidjan Cocody. Il était question selon le président  Aboubacar Sylla de l’Ong Agis (au micro) d’impliquer de plus en plus d’acteurs ayant de l’expérience  surtout au niveau international « la route est encore longue  et nous avons besoin  de ces expériences  pour établir avec le ministère des programmes spécifiques  et efficaces afin de diminuer  la prévalence de la pneumonie en côte d’ivoire ». Ce qui  justifie selon le président Sylla la présence et  la participation effective de l’institut pasteur, de save the childreen, de International Rescue Commitée (IRC) et de la croix Rouge de Côte d’ivoire.

Chargé de communication et représentant le programme national  santé de la mère et de l’enfant (PNSME), Docteur Kacou Yves  Raoul a souligné que face à la situation des enfants et des conséquences multiples liées à  la pneumonie ,le gouvernement a initié  des interventions à haut impact en faveur de la santé infantile ce qui a permis la réduction  du taux de mortalité infanto-juvénile qui est passé de 108 à 96 décès pour  100.000 naissances vivantes sur la période de 2012-2016. « La lutte contre la pneumonie est une priorité pour le gouvernement ivoirien et dans un environnement apaisé nous arriverons à vaincre cette maladie et à améliorer  les conditions de vie des femmes et des enfants »  dira t’il.

Soulignons que cette conférence débat  a été enrichie par l’expérience internationale du Ghana à travers une vidéo conférence de Ampomah Isaac  directeur exécutif  de Concern Health Education project.

Le professeur TIMITE Konan Adjoua Marguerite, Professeur Honoraire de Pédiatrie et PAST Présidente de la société ivoirienne de pédiatrie (SIP) a souligné que les Infections respiratoires Aigues(IRA) dont la pneumonie sont un passage obligé chez  les enfants de moins de 5 ans. Elles sont dues à des virus et des bactéries et que l’on pouvait réduire leur fréquence en agissant sur les facteurs de risque particulièrement, la pullulation des bactéries, la pollution atmosphérique. Elle a demandé d’agir aussi sur la pollution dans les maisons avec la promiscuité et le tabagisme «  la prévention des IRA passe par les vaccinations du Programme élargi de vaccination (PEV) et les rappels des vaccins contre le pneumocoque, l’haemophillus inflenzae, la rougeole, la coqueluche, l’hygiène corporel l’assainissement de notre environnement, la lutte contre la pollution atmosphérique  qui est à un niveau très élevé en Côte d’Ivoire, que l’éducation des populations sur les signes et le traitement est important, la mortalité des pneumonies étant importante la prise en charge dans les services santé de cette affection doit être rigoureuse.Nous sommes donc tous concernés par la lutte contre les IRA et particulièrement la pneumonie de l’enfant »  a-t-elle dit en guise de conclusion à cette conférence web.

JC Piekoura.

Photo de famille des participants à la conférence débat