Journée mondiale de lutte contre le Sida.Déjà 30 ans de lutte contre la maladie.

Journée mondiale de lutte contre le Sida.Déjà 30 ans de lutte contre la maladie.

La 30ème édition de célébration de la journée mondiale de lutte contre le SIDA a tenu toutes ses promesses ce samedi 1er décembre à l’espace publique

La 30ème édition de célébration de la journée mondiale de lutte contre le SIDA a tenu toutes ses promesses ce samedi 1er décembre à l’espace publique du village d’Abobo Baoulé. thème choisi est «Connais ton statut, fais le test ». Une manière d’appeler à la sensibilisation de la population.
À cet effet, un village communautaire a été mis sur pied en vue de renforcer les campagnes de sensibilisation et d’instruire les populations sur l’épineuse question du VIH-SIDA.
9 millions de personnes sont atteints dans le monde et moins de 2,7 millions ont accès à la thérapie. La Côte d’Ivoire n’est pas en marge de ce taux exacerbant pour nos populations avec seulement 35% des malades bénéficiant de la prise en charge.
«L’engagement du gouvernement ivoirien est de taille. La Côte d’Ivoire espère éliminer la charge virale de 90% d’ici à 2030 » a dit le ministre Aka Aoulé  de la santé et de l’hygiène publique.
Faire le test de dépistage renforce la prévention primaire et permet d’accéder aux soins anti rétro viraux a-t-il ajouté.
Pour Dr Aka Aouélè une infection de plus et un décès de trop dû au SIDA serait déplorable pour notre pays.
Mme Léontine atteint du virus du SIDA par ailleurs présidente du conseil d’administration du Réseau Ivoirien des Personnes vivant avec le VIH-SIDA n’a pas caché sa joie de célébrer la vie car pour elle être séropositif ne doit pas être une fatalité en soi. On peut aujourd’hui vivre avec le SIDA, être belle et rester rayonnante a-t-elle ajouté.
Toutefois, les populations n’échappent pas au fléau du SIDA. C’est pourquoi, le gouvernement ivoirien devrait mettre l’accent sur les campagnes de prévention et maximiser les chances pour toute personne atteint du virus d’être prise en charge et soignée.
C’est dans une liesse totale que les populations ont adhéré au message des organisateurs. La visite des stands a mis un terme à cette célébration.

SEKOU KONE (source infosnews.net)