Côte d’ivoire/Sensibilisation à la Santé sexuelle et reproductive. Apres Abobo, PSI attaque Treichville.

Côte d’ivoire/Sensibilisation à la Santé sexuelle et reproductive. Apres Abobo, PSI attaque Treichville.

A l’initiative de ‘’ Population Service International’’ (PSI-CI), plus de deux-cent jeunes du secteur informel de la commune de Treichville ont ét

Le président de la jeunesse communale de treichville David Diabaté

A l’initiative de ‘’ Population Service International’’ (PSI-CI), plus de deux-cent jeunes du secteur informel de la commune de Treichville ont été sensibilisés ce samedi 26 Janvier 2019 à la santé sexuelle et reproductive à  l’espace Rond point de ladite commune et cela  dans le cadre de la deuxième étape  du lancement  du projet transform/phare dénommé ‘’Didier’’ (la première étape du lancement s’était déroulée le 19 Janvier dernier  dans la commune d’Abobo).

Représentant  à cet effet le Maire Albert Francois Amichia de la commune de Treichville, le chef de service de la prévention sanitaire  de l’écoute et de la sensibilisation Famien Ayba David à exhorté les jeunes à changer de comportement et à s’approprier les méthodes contraceptives afin d’éviter les grossesses indésirables et les maladies telles que le VIH et le cancer du col de l’utérus. Quant au président David Diabaté de la jeunesse communale de Treichville ,il a noté l’engouement suscité par le concept Didier auprès des jeunes « Le  taux de prévalence en VIH  est élevé ici à treichville, cela est ressorti lors d’une campagne de don de sang faite par une Ong , nous avons 49 quartiers à Treichville et dans tous les quartiers le spectacle ‘’Didier ‘’est fort heureusement  connu , nous sommes encore sur le terrain pour six mois afin de continuer  la sensibilisation, les premiers résultats sont satisfaisants  et parler de sexe à la jeunesse de Treichville n’est plus tabou » a t’il déclaré à la presse.Pour Zago Hervé (au micro) ,coordinateur projet ,cette action dédiée aux jeunes filles de 15 à 24 ans du secteur informel est une aubaine pour PSI pour sensibiliser et  proposer les méthodes à la cible pour des choix éclairés. Il a saisi l’occasion pour partager un pan du  rapport de la première phase de lancement d’Abobo « Au niveau des services mobiles, la demande était forte mais nous avions une tranche d’âge concernée, nous avons enregistré 78 nouvelles utilisatrices » a-t-il fait savoir.

Rappelons à toutes fins  utiles que le spectacle ‘’Didier’’ est l’histoire d’un jeune apprenti de gbaka sexuellement actif qui contribue à la sensibilisation des jeunes à l’adoption d’une méthode contraceptive pour une sexualité responsable.

JC Piekoura