Côte d’Ivoire/Plaidoyer pour le financement de la Santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes. Des Ong renforcent leurs capacités.

Côte d’Ivoire/Plaidoyer pour le financement de la Santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes. Des Ong renforcent leurs capacités.

Un atelier de formation en mobilisation de ressources dans le domaine des droits à la santé sexuelles et reproductives (DSSR) s’est tenu du 01 au 03 O

Un atelier de formation en mobilisation de ressources dans le domaine des droits à la santé sexuelles et reproductives (DSSR) s’est tenu du 01 au 03 Octobre 2020, soit sur trois jours à l’espace Manvy sis à Cocody 2 plateaux 7e tranche. Organisé par le consortium plaidoyer communal formé de  trois ONG dont l’Organisation Nationale pour l’enfant, la femme et la famille (ONEF), le réseau régional pour l’étude et la protection du leaderships féminin (LEADAFRICAINES) et le réseau ivoirien des jeunes contre le sida (RIJES), cet atelier de formation à l’endroit de ses initiateurs bénéficie du financement de AMPLIFYCHANGE et se tient dans le cadre du projet Abidjan pour la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes : Plaidoyer pour un renforcement de la santé sexuelles et reproductives des adolescents et jeunes dans six communes du district. En clair, les participants à cet atelier membres pour la plupart des trois organisations non gouvernementales cités plus haut bénéficieront de formation en mobilisation de ressources dans le domaine des droits à la santé sexuelle et reproductive. C’est d’ailleurs ce qu’a précisé le formateur Gorou Adama « le travail consiste à outiller ces Ong afin qu’elles puissent dresser elles même une stratégie de mobilisation de ressources, qu’elles puissent s’attirer la sympathie des bailleurs et des entreprises car tous combats pour le changement nécessite une stratégie, les finances, la technique et du matériels » a dit en substance le détenteur du contenu pédagogique de cette formation.

Quant à Adja Roland, Directeur exécutif de l’ONEF, il s’est réjoui de la tenue de cet atelier de formation et de renforcement de capacités qui fait suite au plaidoyer amorcé depuis 2017 pour renforcer les engagements politiques et financiers des gouvernants et des collectivités locales en l’occurrence les Maires. L’objectif étant d’obtenir et de documenter l’allocation d’au moins 5 millions de nos francs spécifiquement à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes dans 6 communes du district d’Abidjan « Ce sont les Communes du plateau, de Marcory, d’Attecoubé de Cocody de Treichville et de Yopougon qui sont concernées » a-t-il précisé.

Soulignons que cet atelier fait suite à l’atelier de renforcement de capacités des comptables du consortium à l’utilisation de logiciels de gestion. Des logiciels de gestion comptable et du matériel informatique déjà acquis par chacune des trois ONG.

JC Piekoura

Une vue du formateur Gorou Adama suivi attentivement par les apprenants lors de l’atelier.