Côte d’Ivoire/Covid-19 : Prise en charge des patients en détresse respiratoire. Le projet « Oxygène pour tous » de l’Ong AGIS atteint l’intérieur du pays.

Côte d’Ivoire/Covid-19 : Prise en charge des patients en détresse respiratoire. Le projet « Oxygène pour tous » de l’Ong AGIS atteint l’intérieur du pays.

L’hôpital  général de Beoumi, ville du centre de la côte d’Ivoire  (361km d’Abidjan) chef-lieu  de département dans la région de la vallée du Bandama

L’hôpital  général de Beoumi, ville du centre de la côte d’Ivoire  (361km d’Abidjan) chef-lieu  de département dans la région de la vallée du Bandama près de Bouaké a connu une animation particulière ce mercredi 09 Juin 2021. Et pour cause : l’Ong AGIS ‘’Association Graine d’Ivoire et Santé’’ y a organisé la cérémonie de lancement officiel du projet « oxygène pour tous » en faveur des villes de l’intérieur.

En effet, en avant-garde dans la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus depuis son apparition en terre d’éburnie le 11 Mars 2020 ; cette Organisation non gouvernementale dirigée par le kinésithérapeute Sylla Aboubakar et spécialisée dans la prise en charge thérapeutique des infections respiratoires Aigües et des maladies évitables chez l’enfant de 0 à 5 ans a noté l’insuffisance voire l’inexistence de l’oxygène médical dans les centres de santé de proximité du pays notamment dans les zones rurales. Ce qui complique la prise en charge des malades présentant une détresse respiratoire, d’où l’avènement de la campagne « Oxygène pour tous » afin d’approvisionner ces structures de santé en oxygène et en équipements d’oxygénothérapie.

Ce séjour de l’Ong AGIS dans la commune de Beoumi qui a duré une dizaine de jour (du 05 au 14 Juin 2021) a permis aux équipes de Sylla Aboubakar de procéder à une campagne de dépistage et de soins gratuits des infections respiratoires aigües et autres maladies courantes à l’endroit des enfants de 0 à 5 ans avec 1517 enfants dépistés ; de mettre en place une stratégie de rattrapage des vaccins pev ,ce qui a conduit à administrer 432 vaccins. L’on a pu noter également des séances de sensibilisation des parents sur les pratiques familiales essentielles (PFE),la formation de 31 agents de santé sur l’oxygénothérapie et sur l’utilisation et l’entretien des kits d’oxygénothérapie, sans oublier l’appui technique à trois centres de santé, Beoumi , Ando-Kekrenou et Bodokro en kit d’oxygénothérapie (bouteilles d’oxygène et concentrateur d’oxygène, oxymètre de pouls….)pour aider ces centres à améliorer la prise en charge de leurs patients en détresse respiratoire. Ajouter à cela un don de 100 foyers améliorés à des femmes réunis en associations pour réduire les pathologies liées à l’inhalation de la fumée domestique et aussi réduire la pression sur la forêt en terme de besoin en bois de chauffe.

Grandement satisfait, le Maire Kouadio Kouadio Jean Marc de la commune de Beoumi a témoigné sa gratitude à l’Ong Agis pour l’intérêt porté à sa population en souhaitant une pérennisation de l’action. Quant au président Sylla Aboubakar de l’Ong Agis , il a précisé que cette Campagne sur Béoumi s’inscrit dans un projet triennal dans le grand centre du pays qui s’étendra sur trois ans et qui verra les localités de Tiébissou et Toumodi bénéficier du soutien de l’ONG respectivement en 2022 et 2023. « Ce projet en plus de réduire le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans, impactera le taux de fréquentation dans les centres de santé de proximités. Ces objectifs pourront être atteints grâce au soutien de nos différents partenaires tels que la Fondation Orange CI, le Programme Nationale de Santé de la Mère et de l’Enfant (PNSME), la Société Ivoirienne de Pédiatrie (SIP), mais aussi avec le soutien sans faille des bénévoles de l’ONG AGIS qui se sont toujours rendus disponible » a-t-il dit en substance.

Sercom.