Côte d’Ivoire / La musique wê en deuil Beneziz Tabley n’est plus.

Côte d’Ivoire / La musique wê en deuil Beneziz Tabley n’est plus.

On n’entendra plus la voix suave de Beneziz Tabley en live. Cet artiste tradi-moderne originaire du grand ouest a rendu l’âme dans la nuit du dimanche

On n’entendra plus la voix suave de Beneziz Tabley en live. Cet artiste tradi-moderne originaire du grand ouest a rendu l’âme dans la nuit du dimanche à lundi des suites d’une courte maladie. En effet, le président des artistes Wê de Côte d’Ivoire, a été interné dans une clinique à Yopougon-Sogefia suite à un mal de ventre qui le rongeait. Sentant que son état de santé ne s’améliorait pas, il a joint ses amis Honoré Yai (promoteur culturel) et Aimond William (président de la Fondation des artistes africains (Faa) pour leur faire état de la situation. Informé, Aimond William a informé le vice-gouverneur Séa Honoré.  Qui, à son tour, a donné des instructions pour le transférer à la clinique Avicenne à Marcory pour des soins intensifs le samedi 23 novembre 2018. Là-bas,  ses frais médicaux ont été pris en charge par Séa Honoré avant de rendre l’âme dans la nuit de dimanche à lundi. Avant sa mort, il a laissé un message à la classe dirigeante de  la Côte d’Ivoire moderne. Dans son message, l’artiste a émis une doléance. « J’ai une chanson en préparation. Cette chanson est dénommée « Houphouët Boya ». Qui signifie en langue guéré, Houphouët Boigny est une chance pour la Côte d’Ivoire. Le clip de la chanson est bouclé et l’album devrait être présenté, le 6 décembre 2018. Je souhaiterais que cette œuvre sorte pour que tous les Ivoiriens l’écoutent. J’ai composé cette chanson pour inviter les Ivoiriens à cultiver la paix et d’arrêter de s’entretuer pour occuper le fauteuil présidentiel », a-t-il relaté à Honoré Yai. L’artiste laisse derrière lui, une veuve  et 6 enfants.

JC Piekoura

( Source pressivoire.com)