Consolidation des liens entre l’armée et la population. Un Comité Civilo-Militaire mis sur pied.

Consolidation des liens entre l’armée et la population. Un Comité Civilo-Militaire mis sur pied.

Grace à l’appui technique du programme des nations unies pour le développement (PNUD), le Secrétariat du Conseil National de Sécurité (S-CNS) a or

kouassi Konan Aristide Ahonou Président du comité civilo-militaire du district d’Abidjan

Grace à l’appui technique du programme des nations unies pour le développement (PNUD), le Secrétariat du Conseil National de Sécurité (S-CNS) a organisé un atelier sur le dialogue socio sécuritaire du district d’Abidjan les 03 et 04 Juillet 2018 à l’hôtel du district d’Abidjan-Plateau. Il était question pour les participants de déboucher sur la création d’un cadre de concertation et de plaidoyer pour la mise en œuvre de la reforme 13 qui vise à «  Rétablir  le lien armée-nation et consolider la confiance entre les forces de Défense et la population » ce cadre de réflexion qui est le Comité Civilo-Militaire (CCM) est composé de tous les  participants à l’atelier , environ 50 personnes .Ils sont  de la société civile, des forces de défense et de sécurité et des coordinateurs municipaux.

Plusieurs thématiques ont été abordées durant ces deux jours afin de donner des outils aux membres du CCM  pour réussir la mission que l’état leur assigne à savoir : La Reforme du Secteur de Sécurité (RSS) et la sécurité humaine ; la gouvernance de la sécurité (la gestion démocratique de la sécurité) , la gestion et la prévention des conflits ,le rapport entre les forces de Défense et de Sécurité etc…Toutes ces communications ont été suivies d’échanges qui ont permis de noter une forte mobilisation des parties prenantes et de relever les sources de discorde entre les Forces de Défense et les populations.  Des recommandations  ont  été faites dans le but de pérenniser les activités des CCM en vue d’atteindre les objectifs visés par la mise en œuvre de la Réforme numéro 13, chère au Chef de l’Etat en vue  d’un retour définitif à la paix.

A la fin des travaux,Kouassi Konan Aristide Ahonou sous directeur de la sécurité urbaine et de la protection civile à la mairie de yopougon a été élu président du  comite civilo-militaire du district d’Abidjan. Le tout nouveau président du CCM face aux cameras s’est engagé à mettre l’accent sur la communication «Il faut faire tomber le mur de méfiance entre les populations et leur force de défense. Les populations doivent être informées sur leur sécurité et doivent prendre part aux actions de sécurisation du pays » a-t-il dit.

Rappelons qu’a l’issus du communiqué final, il ressort que l’essentiel est que les populations aient confiance en leurs forces et collaborent avec elle.

JC PIEKOURA