Célébration de la journée internationale du sport. Bingerville accueille l’événement le 06 Avril prochain.

Célébration de la journée internationale du sport. Bingerville accueille l’événement  le 06 Avril prochain.

Chaque année , comme l’a proclamé l’assemblée générale des nations unis et cela depuis 2013, le 06 Avril est une journée dédiée  au sport à travers le

Chaque année , comme l’a proclamé l’assemblée générale des nations unis et cela depuis 2013, le 06 Avril est une journée dédiée  au sport à travers le monde. En Côte d’Ivoire, ce sont « les amis de la piscine Dominique Ouattara », une association de sportifs du dimanche qui permet de célébrer  cette journée à travers le festival sportif d’Abidjan (Fesa) qui est à sa deuxième édition.

Oria Ambroise (deuxième à la table à partir de la gauche) commissaire général dudit festival  face à la presse à donné les raisons de l’engagement de son club « Les maladies non transmissibles telles que le diabète, ainsi que les maladies du cœur sont responsables de 71% des décès dans le monde et ce chiffre alarmant pourrait être revu à la baisse si l’être humain surveille son alimentation et pratique régulièrement une activité physique, selon l’Oms. Connaissant cela, nous avons décidé d’aller vers les populations pour les sensibiliser » explique Oria ambroise. Vu  le succès de la première édition, les amis de la piscine Dominique Ouattara veulent aller plus loin « Nous allons commencer le 05 avril par de l’animation, et en plus du volet sport marche, fitness, Basket- ball, football, natation, judo, boxe, Maracaña et autres, l’institut  de cardiologie exposera sur les maladies cardiovasculaires. Il est également prévu la projection d’un film institutionnel sur les bienfaits du sport, une tombola  et un concert géant tout à la fin ». Ajoute le commissaire général du Fesa qui précise que tout cela se fera en partenariat avec la mairie de Bingerville. « Le Fesa à l’ambition de devenir un festival international, pour cette  édition 2019, nous attendons plus de 5000 participants » a conclu Oria Ambroise.

JC Piekoura