Bail à usage commercial de libanais Un collectif de commerçants marocains dénoncent un abus de pouvoir.

Bail à usage commercial de libanais  Un collectif de commerçants marocains dénoncent un abus de pouvoir.

La plupart des membres de la communauté marocaine résident en Côte d' Ivoire, ne sont pas du tout content de certains propriétaires de bail libanais.

La plupart des membres de la communauté marocaine résident en Côte d’ Ivoire, ne sont pas du tout content de certains propriétaires de bail libanais. Et pour cause, plusieurs d’ entre eux sont victimes et menacés d’expulsions,  4 familles à la rue à Treichville y compris  notre interlocuteur Idriss Tchazi et sa femme, Belmarlhouf, Abdellatif,  Laroussi Sana et Semlali Omar.  Ce collectif des marocaines victimes de ces menaces  crient  leur ras le bol face à ce qu’ils décrivent comme un abus de pouvoirs des propriétaires libanais. Qui selon eux usent de tous les subterfuges pour chasser les locataires marocains de leur bail à usage commercial. Ces libanais après avoir fait des augmentations  de loyer allant jusqu’ à 360%  ont ester ceux ci en justice et commis des experts qui ä leur solde tout comme leur propre avocat, ont fait vice de procédure en mettant le droit du coté des libanais et denier le droit. Ces libanais vont jusqu’ à proférer des menaces en leur signifiant que la justice ivoirienne seraient dans leur poche. Et le collectif des marocains réclame justice et s’offusque que aucun marocain quelque soit son statut ou l’affaire dont il est l’ objet n’ a jamais gagné un procès face à un libanais en Côte d’ ivoire. A déploré le collectif, qui en appelle au Ministre de la justice et au gouvernement pour un règlement pacifique et concerté de cette situation devenue intenable. Et qui ressemble à un abus de pouvoir des propriétaires libanais.

PCG