Allaitement maternel exclusif / Mawa Traoré et deux artistes comédiennes distinguées.

Allaitement maternel exclusif / Mawa Traoré et deux artistes comédiennes distinguées.

L’artiste chanteuse ivoirienne MAWA Traoré,et les artistes comédiennes Setou Ouattara dit Attou et Amany Yao Clarisse ont été honorées le samedi 22 ju

L’artiste chanteuse ivoirienne MAWA Traoré,et les artistes comédiennes Setou Ouattara dit Attou et Amany Yao Clarisse ont été honorées le samedi 22 juin dernier au terrain de la Sogefiha dans la commune d’Abobo et cela à l’occasion de la célébration décalée de la fête des mères. Honorées par l’association des femmes unies d’Abobo (AFUA), Mawa Traoré a reçu le prix « MAMAN SAPHIR 2019 » de la Meilleure artiste Chanteuse engagée pour le développement de la femme et de l’enfant. Engagement que traduit son single « SINDJI » sorti en 2012 et qui fait la promotion de l’allaitement maternel exclusif. Quant aux deux artistes comédiennes, elles ont reçu chacune le prix « MAMAN ETOILE 2019 » pour toutes les actions de sensibilisation menées à l’endroit des femmes sur allaitement et le développement de la petite enfance. Selon Mawa Traoré depuis sa carrière d’artiste, c’est la toute première fois qu’elle reçoit un prix en diamant venant de la population depuis qu’elle chante l’allaitement. Même son de cloche du côté des récipiendaires du prix « MAMAN ETOILE 2019 ».

La présidente de l’AFUA-SO, Mme Diouf Lucie a indiqué «  il faut honorer et   magnifier les femmes » pour leur rôle joué dans la société.

La cérémonie a été parrainée par Silué Djakaridja, président du forum des jeunes pour la vulgarisation des actions du maire de la commune de Yopougon.

Pour le parrain, c’est une marque de reconnaissance à l’endroit de la commune d’Abobo qui l’a vu grandir.  Selon lui , il faut soutenir ces femmes qui manquent de beaucoup d’infrastructures. Le parrain a alors invité les mères à bénir leurs enfants plutôt que de les maudire. Vu que « la réussite de tout enfant dépend en grande partie de sa mère » martèle t’il.

Il faut noter que l’événement a été l’occasion pour Sidibé de Maféré président du réseau des journalistes et communicateurs engagés pour la promotion des bonnes pratiques nutritionnelles de sensibiliser ces femmes sur l’allaitement, le manger bouger, la quantité d’eau à boire par jour, l’usage du sel après cuisson, l’alimentation saine, etc.…

(Sercom nutrimedia)