ADJIN- BINGERVILLE /FACE AUX REMOUS SOCIAUX LE CHEF AHOUDJA LANCE L’APPEL AU CALME.

ADJIN- BINGERVILLE /FACE AUX REMOUS SOCIAUX LE CHEF AHOUDJA LANCE L’APPEL AU CALME.

Situé à environ 6 kilomètres du centre ville le village d’Adjin dans la commune de Bingerville a vécu des heures chaudes dans la nuit du jeudi au vend

Situé à environ 6 kilomètres du centre ville le village d’Adjin dans la commune de Bingerville a vécu des heures chaudes dans la nuit du jeudi au vendredi 13 octobre dernier. En effet selon des informations en notre possession la chefferie aurait décidé la construction de latrines et une clôture pour les logements des instituteurs, ce qui n’aurait pas été apprécié par tous et  qui serait à l’ origine des affrontements. Rencontré sur place Abey Roger secrétaire du chef Ahouadja sans détours a dit « Adjin est un village famille, tous les ‘’Dougbo’’ ont leur place, nous devons travailler ensemble pour le développement du village ». Et notre interlocuteur de poursuivre « tous ces soulèvements sont contre les intérêts du village, pourquoi tuer pour le pouvoir» s’interroge t’il. N’ayant pu rencontrer le chef Ahouadja son collaborateur nous a situé sur sa position « le chef souhaite le retour à la cohesion pacifique, il a  lancé un appel au calme » à t’il précisé. Concernant la situation à ce jour « tout semble calme » dira Abey Roger.

JC PIEKOURA (01-55-11-09)